Dans les coulisses : Le chouchou des vedettes à Singapour

Dans toute compagnie aérienne, mais encore plus chez Singapore Airlines, le responsable du service clients VIP occupe un rôle très spécialisé qui nécessite tact, discrétion et confidentialité.

Découvrez pour la première fois notre interview de Michael Andreou, notre Responsable du service clients VIP, alors qu’il nous donne des informations sur son rôle, la clientèle et les histoires incroyables qu’il a vécues…!

Nous comprenons que la confidentialité est au cœur de votre métier, mais dites-nous, quelles sont les plus grandes célébrités dont vous avez pu vous occuper ? Footballeurs, rock stars, membres des familles royales, chefs d’entreprise?

Nous voyons passer tout le monde, des célébrités très en vue aux pop stars, en passant par les stars de la télévision et du cinéma, les joueurs de football, les membres des familles royales et les dirigeants d’entreprise. Nous sommes la meilleure compagnie aérienne au monde, c’est normal qu’ils fassent appel à nos services!

Quelle histoire aimez-vous raconter en soirée?

J’en ai une bonne pour vous. Il y a quelques années, pour mon anniversaire, un ami avait fabriqué une carte avec mon visage superposé sur le corps de David Beckham, repris de l’une de ses campagnes de pub en sous-vêtements.

J’ai promis à mon ami que, si je revoyais David Beckham, je la lui montrerais. Quelques années plus tard, il a voyagé avec nous et lorsque j’ai été suffisamment à l’aise pour lui parler, je lui ai montré la carte. Il était vraiment ravi et il m’a dit que c’était la chose la plus drôle qu’il ait jamais vue!

Est-ce qu’il y a des histoires tellement incroyables que vous les emporterez avec vous dans la tombe?

Il y en a, mais j’en ai une autre à vous raconter ! Un jour, j’ai reçu un appel d’un passager qui me demandait tous les détails sur son vol. Le nom indiqué sur sa réservation était JONES/TREV. Il n’arrêtait pas de me demander si j’avais la bonne réservation, et je lui ai répété à chaque fois « oui, Monsieur Trev Jones ».

Il avait l’air choqué que je l’appelle par son nom, et il me répétait que son nom n’était pas Trev. Au bout d’un moment, il a commencé à être un peu fâché, donc je lui ai dit « Je suis vraiment désolé Monsieur Trevor Jones », en pensant qu’il était contrarié parce que je ne l’appelais pas par son nom exact. Il s’avérait en fait qu’il s’appelait Tommy et qu’il était révérend… d’où le « TREV »…

Depuis combien de temps travaillez-vous chez SQ?

Croyez-le ou non, cela a fait 25 ans en août 2015!

En quoi consiste votre rôle?

En résumé, mon rôle est de faire en sorte que tous les passagers qui voyagent avec Singapore Airlines bénéficient du meilleur niveau de service possible. Mon équipe et moi-même nous occupons des problèmes et des demandes, nous sommes là de l’arrivée au départ et nous supervisons les agents de manutention.

L’aspect administratif prend pas mal de temps, avant et après le vol, et il y a quelques autres tâches légèrement moins passionnantes, mais dans l’ensemble, c’est le meilleur métier du monde!

Il y a un bruit qui court selon lequel les compagnies aériennes disposent d’un très haut niveau de service VIP « secret », réservé à très, très peu de personnes. Est-ce vrai?

Il existe un service VIP à l’aéroport, appelé la Windsor Royal Suite, utilisable par les personnes qui répondent à certains critères. Ils sont déposés dans la suite et tous les contrôles qui sont normalement réalisés à l’enregistrement se font là-bas.

Ils sont ensuite escortés jusqu’au tarmac de l’aéroport dans une voiture avec chauffeur. Ce service est disponible à partir de 2 300 € (sans compter la Windsor Royal Suite) pour les passagers à l’arrivée et au départ.

Pour nous, le commun des mortels, nous pensons que les VIP de très haut niveau peuvent contourner la plupart de ce que nous subissons aux aéroports, comme les contrôles de sécurité, les portes d’embarquement, etc. On peut supposer qu’ils doivent passer par les mêmes contrôles que tout le monde ?

Tous les contrôles de sécurité sont les mêmes, peu importe qui vous êtes et combien vous avez sur votre compte en banque!

Comment gérez-vous les hordes de paparazzis qui veulent à tout prix prendre des photos ?

Chaque situation est différente et nous devons nous adapter aux événements. L’année dernière, j’ai escorté Gemma Collins qui revenait juste de la jungle en Australie et nous n’avions PAS été prévenus que les paparazzis nous attendraient à l’aéroport. Lorsque ce type d’évènements survient, la compagnie aérienne doit être prévenue et notre service de presse prend le relais.

J’ai continué à escorter Gemma et j’ai fait de mon mieux pour la guider parmi la foule. Alors que nous avancions, une équipe de télévision l’a arrêtée pour une interview et je suis resté à côté d’elle pendant qu’elle répondait aux questions et racontait son aventure dans la jungle, et je n’avais aucune idée que nous étions en direct sur plusieurs chaînes de télévision britanniques ! Je suis simplement resté là en essayant de faire bonne figure!

Les meilleures façons d'explorer

Ajouter à ma liste de voeux
Consultez votre liste de souhaits
Share
Advertisement