L’appel du passé : Singapour pour les passionnés d’histoire

Dans les 200 années qui suivirent la fondation de la ville de Singapour moderne (à l’époque un comptoir commercial de la Compagnie britannique des Indes orientales) par Sir Stamford Raffles, le minuscule état insulaire a bien changé: autrefois paisible village de pêcheurs, il est aujourd’hui une métropole d’envergure internationale.

Les sites historiques, vestiges des colons britanniques et des premiers migrants, mettent en valeur l’incroyable architecture et la fascinante histoire de la ville et sont incontournables pour tous ceux qui s’intéressent au passé de Singapour. Découvrez notre liste des meilleures attractions de Singapour pour les amateurs d’histoire.

Istana

Istana

Terme malais signifiant « palais », l’Istana abrite la résidence officielle et le bureau du Président de Singapour ainsi que les bureaux du Premier ministre. Il s’agit d’un vaste manoir palladien construit entre 1867 et 1869 et conçu par le Major John Frederick Adolphus McNair, responsable colonial des Indes et architecte britannique.

Auparavant rattachée à la plantation de muscadiers de Mount Sophia, la demeure a été construite en tant que résidence officielle du gouverneur britannique jusqu’à ce que l’autonomie soit déclarée en 1959.

Elle devint alors la résidence du chef de l’État. L’Istana est uniquement ouvert cinq jours par an, mais une cérémonie de relève de la garde a lieu tous les premiers dimanches de chaque mois.

Kranji War Memorial & Cemetery

Kranji War Memorial & Cemetery

Le Kranji War Memorial & Cemetery (mémorial de guerre et cimetière) est situé sur une paisible colline à environ 25 km au nord du centre-ville. Il a été créé pour saluer le courage des hommes et des femmes alliés qui ont défendu Singapour contre les Japonais pendant la Seconde Guerre mondiale, y compris les soldats britanniques, australiens, canadiens, sri-lankais, indiens, malaisiens et néerlandais.

Les 4 400 pierres tombales parfaitement alignées sur la pente du cimetière et les quatre mémoriaux au sommet de la colline rendent hommage aux victimes de la guerre. Le plus grand est le Singapore Memorial qui porte les noms de 24 346 soldats alliés dont les corps n’ont jamais été retrouvés et les mots « they died for all free men » (Ils sont morts pour tous les hommes libres).

Thian Hock Keng Temple

Thian Hock Keng Temple

Thian Hock Keng est le plus vieux temple chinois de Singapour, qui fait figure de véritable oasis de tranquillité en plein cœur du tumulte du quartier des affaires.

Le temple a été construit en 1839 dans le style traditionnel du sud de la Chine, en respectant notamment la non-utilisation de clous. Parmi les fascinants ornements artistiques du temple, on peut découvrir des représentations de lions, de dragons et de phœnix ainsi que d’extraordinaires gravures, de complexes sculptures et d’imposantes colonnes.

Restauré avec passion au cours des dernières décennies, le temple est l’un des lieux historiques les plus intéressants de la Ville jardin.

The Merlion Statue

The Merlion Statue

Véritable icône nationale de Singapour, le mythique Merlion a la tête d’un lion et le corps d’un poisson. Il représente le mélange entre l’un des noms originaux de la ville et son nom actuel, Temasek signifiant « ville marine » et Singapura signifiant « ville du lion » en malais.

Trônant glorieusement devant le Fullerton Hotel qui surplombe l’emblématique Marina Bay, la statue de 8,6 mètres et 70 tonnes, imaginée et construite par l’artisan local Lim Nang Seng, a été dévoilée en 1972.

Old Parliament House

Old Parliament House

Désormais appelé Arts House (Maison des arts) et abritant un pôle créatif multidisciplinaire, Old Parliament House est le plus ancien bâtiment gouvernemental de Singapour encore debout.

Siège du Parlement entre 1965 et 1999, cette ancienne maison particulière de style néo-palladien a été achevée en 1827 pour un célèbre marchand.

Le bâtiment est certes spectaculaire, l’un des plus impressionnants à Singapour, mais il ne faut pas rater la statue d’éléphant en bronze offerte par le Roi Chulalongkorn (également connu sous le nom de Rama V) du Siam (aujourd’hui Thaïlande) en signe de reconnaissance après son séjour en 1871.

Maghain Aboth Synagogue

Maghain Aboth Synagogue

Construite en 1878, Maghain Aboth est la plus ancienne synagogue d’Asie du Sud-Est.

Le bâtiment se compose d’une façade néoclassique, de colonnes traditionnelles et de sols en marbre, lui conférant ainsi un style général respirant le calme et la simplicité. La communauté juive de Singapour est présente depuis la moitié du XIXe siècle, époque à laquelle de nombreux commerçants juifs se sont installés dans le creuset de cultures qui est ensuite devenu la Ville jardin.

Aujourd’hui, la communauté continue de se développer et la Maghain Aboth Synagogue reste le lieu de culte principal pour la communauté juive de Singapour. Il est possible de visiter la synagogue, mais il est obligatoire de prendre rendez-vous au préalable.

Changi Museum

Changi Museum

Le Changi Museum constitue une expérience émotionnelle centrée sur les prisonniers de guerre et les civils enfermés dans la tristement célèbre prison de Changi au cours de la Seconde Guerre mondiale.

Le musée a pour vocation de faire connaître aux jeunes cette période sombre de l’histoire de Singapour. Les visiteurs peuvent y voir des images, des dessins, des œuvres, des effets personnels et des lettres rédigées par les prisonniers ainsi que les célèbres Changi Murals (fresques de Changi) peintes par le prisonnier de guerre britannique Stanley Warren lors de son emprisonnement.

Le Changi Museum est situé à l’est de l’île, à proximité de l’aéroport, et constitue une preuve visuelle émouvante des terribles conditions de vie, des histoires de bravoure, d’héroïsme et de survie des prisonniers lors de la Seconde Guerre mondiale. C’est à la fois un lieu d’apprentissage et de commémoration.

Editorial par Historvius.com

Les meilleures façons d'explorer

Ajouter à ma liste de voeux
Consultez votre liste de souhaits
Share
Advertisement