10 bonnes raisons de s’attarder à Adélaïde

Il y a de nombreuses raisons d’aimer Adélaïde, mais c’est une ville à laquelle on ne pense pas forcément. Voici 10 façons d’aller à contre-courant et de profiter de ce trésor de l’Australie.

1. Découvrir la scène artistique de la ville

Avec des œuvres d’Australie, d’Europe, d’Amérique du Nord et d’Asie, le musée national Art Gallery of South Australia dispose de l’une des plus grandes collections d’art du pays et fait partie des meilleures attractions d’Adélaïde. Les expositions couvrent toutes les époques : des pièces de la Rome antique, des œuvres australiennes datant du début du XIXe siècle et des peintures contemporaines sont présentées.

Pour en apprendre plus sur l’art contemporain et les artistes émergents d’Adélaïde, rendez-vous à la JamFactory, un lieu qui accueille des expositions et qui propose également des ateliers et d’autres activités dans ses studios, ou à l’Artspace Gallery située dans l’Adelaide Festival Centre.

2. Goûter la cuisine de rue internationale

Il y a de nombreux restaurants à Adélaïde, mais l’une des façons les plus originales de découvrir la gastronomie de la ville est de vous rendre dans l’un des 40 food trucks internationaux qui se sont installés un peu partout. Ces camions feront voyager vos papilles aux quatre coins du globe : cuisine fusion d’Amérique du Sud et Phat Buddha Rolls cambodgiens ne sont que quelques-unes des options possibles.

Les food trucks sont parfaits pour prendre un déjeuner sur le pouce au cours d’une journée de visite bien remplie, et les cartes sont toujours créatives et donnent l’eau à la bouche. L’application Street Eats vous permet de connaître chaque jour leur emplacement.

3. Visiter le National Wine Centre of Australia

En tant que capitale australienne du vin, il est tout naturel qu’Adélaïde héberge le National Wine Centre of Australia. L’excellent bar de ce centre, le « Wined Bar » est unique au monde : vous trouverez 120 variétés différentes provenant de tout le pays (y compris des vins haut de gamme) dans sa salle de dégustation. Les employés sont toujours aux petits soins pour vous aider à faire votre choix. Il y a également sur place un vignoble où de nombreux cépages sont cultivés, du Chardonnay au Pinot Noir en passant par le Shiraz.

Le National Wine Centre organise différentes visites et dégustations, pour les débutants et les passionnés, qui vous donneront un (délicieux) aperçu de la production viticole en Australie.

4. Profiter de la plage

Les voyageurs oublient parfois qu’Adélaïde est une ville parfaite pour prendre le soleil, mais il y a tout de même près de 20 km de littoral qui sont facilement accessibles depuis la ville, avec des plages immaculées et une eau suffisamment chaude pour profiter au maximum de l’été et du reste de l’année.

Parmi les meilleures plages d’Adélaïde, on retrouve Glenelg, une zone animée et regorgeant de boutiques, bars et restaurants ; Brighton Beach, une plage un peu plus calme ; et Port Willinga, située au sud de la ville et qui offre un extraordinaire paysage composé de falaises vertigineuses.

5. Laissez-vous bercer avec les différents festivals tout au long de l’année

Adélaïde est toujours friande d’un bon festival, et c’est pour cela que les mois de février et mars sont les meilleurs pour profiter de la ville. C’est à cette période que la ville s’anime réellement et que la fête commence.

L’Adelaide Fringe est un festival de rue avec des concerts, de la danse, du théâtre et des spectacles disséminés dans toute la ville. La fête est si extravagante et haute en couleur que l’on a l’impression que la ville est transformée en un gigantesque cirque. Rendez-vous à l’Adelaide Festival of Arts pour plus de prestige. En effet, celui-ci a vu passer, entre autres, Nina Simone et Allan Ginsberg depuis sa première édition il y a plus de 50 ans.

6. Faire la tournée des bars

Au cours des dernières années, les bars indépendants ont connu un véritable boom, essentiellement grâce à une modification de la réglementation en matière de boissons alcoolisées en 2013. De minuscules pubs cachés disposant d’une limite de 100 clients poussent partout dans la ville, créant un réseau de bars authentiques et légèrement underground.

Généralement situés dans les ruelles du centre-ville, ils peuvent être difficiles à trouver pour les non-initiés, mais vous pouvez commencer votre recherche par Peel Street. Allez au Kaffana pour boire un verre et savourer des tapas serbes, au Chihuahua Bar pour des tacos et de délicieux cocktails, ou au Clever Little Tailor pour déguster sa sélection d’alcools haut de gamme.

7. Partir à la recherche de l’art de rue

L’art de rue est populaire à Adélaïde, et agréablement soutenu par le conseil municipal. Sculptures, fresques, installations et bien d’autres œuvres peuvent être découvertes partout dans la ville, la plupart d’entre elles étant bien cachées dans les petites ruelles d’Adélaïde.

Vous pouvez commencer par Trades Hall Lane (vous y trouverez généralement une énorme balle de couleur écrasée entre les bâtiments), ou allez contempler les milliers de petites voitures fixées au mur du Rosina Street Car Park.

8. Explorer les musées de la ville

L’Australie-Méridionale est l’une des meilleures régions du pays pour en apprendre plus sur l’héritage de l’Australie, et les musées d’Adélaïde sont un excellent point de départ. Le South Australian Museum contient plus de quatre millions d’objets, avec notamment une collection de 50 000 fossiles d’animaux. L’exposition sur les peuples aborigènes d’Australie, la plus grande de ce type au monde, est sans doute l’une des plus intéressantes et précieuses.

Véritable hommage à l’immense diversité du sud de l’Australie, le Migration Museum vaut le déplacement. Vous pourrez y découvrir des objets provenant de diverses époques, avec par exemple la première presse à imprimer de la région ou des objets personnels ayant appartenu aux premiers explorateurs européens arrivés sur l’île.

9. Savourer la cuisine locale

La cuisine occupe une place de choix à Adélaïde. Les habitants aiment la bonne nourriture, ce qui signifie qu’il y a d’excellents restaurants dans toute la ville et que nombre d’entre eux sont fiers de cuisiner avec des produits de la région.

L’Orana est l’endroit idéal si vous souhaitez goûter les produits locaux. Le chef Jock Zonfrillo va chercher ses ingrédients dans les collines avoisinantes d’Adelaide Hills, sur l’île Kangaroo Island et à peu près partout entre les deux.

Au marché central d’Adélaïde (Adelaide Central Market), vous pouvez découvrir la nourriture et les boissons typiques du sud de l’Australie et faire votre choix entre les différents produits de la région : fromage, viande, poisson, fruits, légumes, gâteaux, cafés et bien d’autres.

10. Déambuler dans les parcs et les jardins

De grandes zones de la ville sont composées d’espaces verts et il n’est donc pas trop difficile de trouver une parcelle d’herbe pour paresser ou un jardin pour se promener. Adelaide Botanic Garden est un véritable paradis feuillu et luxuriant rempli d’allées bordées d’arbres, d’étangs chargés de nénuphars et de serres chatoyantes.

Autrement, vous pouvez vous diriger vers Himeji Garden, un jardin japonais créé en 1982 pour célébrer le jumelage d’Adélaïde avec Himeji, une ville à l’ouest de Tokyo. Ce jardin, un mélange d’eau, de rochers et de vie végétale, offre un havre de paix loin du tumulte de la ville.

Poursuivez votre découverte de la ville grâce à l’Explorers Guide to Australia de Wanderlust

Les meilleures façons d'explorer

Ajouter à ma liste de voeux
Consultez votre liste de souhaits
Share
Advertisement