L’Histoire Du Thé À Singapour

À l’âge de 14 ans, quand Thomas Stamford Raffles commença à travailler dans les bureaux de la Compagnie britannique des Indes orientales, il ne se doutait guère qu’il deviendrait l’une des figures incontournables de la longue histoire du commerce du thé dans l’Asie du Sud-Est, parmi tant d’autres contributions.

Créée sous le nom de « Le Gouverneur et la Compagnie marchande de Londres pour le commerce dans les Indes orientales », la Compagnie britannique des Indes orientales devint une entreprise de très grande envergure. À un moment de son histoire, elle représentait 50 % des échanges mondiaux en faisant majoritairement le commerce de produits tels que la soie, le coton, les teintures, les épices, le sel et le poivre, que nous considérons aujourd’hui comme indispensables.

Parmi ces denrées, le thé était de loin la plus importante et la plus rentable, et Singapour s’imposa comme port principal pour son exportation en raison notamment de sa localisation stratégique, sur le passage des caravanes de thé chinoises.

En seulement quelques mois, la ville d’où partaient les clippers chargés de thé en direction de l’ouest devint l’un des principaux carrefours commerciaux d’Asie.

Tea-2

C’est aussi là qu’on trouvait les plus fins connaisseurs de thé. Les meilleurs thés au monde y étaient goûtés, analysés et sélectionnés avant d’être expédiés aux quatre coins du globe pour le plus grand plaisir de tous.

En 1837, les 17 marchands les plus influents de ce qu’était encore la colonie de Singapour s’unirent pour faire peser leur voix dans la gestion et le développement de l’île, en vue d’accéder au statut de port franc, créant ainsi la Chambre de commerce de Singapour. À cette époque, la Compagnie britannique des Indes orientales avait perdu son monopole et Singapour devint le port de prédilection de tous les marchands de thé de la région, qui pouvaient y commercer sans se soucier des taxes.

La Chambre de commerce de Singapour, ignorée à tort aussi bien par la Compagnie que par les autorités de l’île, acquit beaucoup de pouvoir. Il s’ensuivit un essor du libre-échange du thé et de nombreux autres produits de luxe qui perdura pendant un siècle. Cette époque, qui a vu la Chambre œuvrer pour promouvoir les intérêts de ses membres et de ceux de Singapour à travers un pouvoir fraîchement acquis, est connue comme l’« Ère impériale ».

Grâce au travail des premiers colons, des organes législateurs et des hommes d’affaires, Singapour reste à ce jour l’un des principaux pôles de commerce du thé dans le monde. Aujourd’hui, vous ne pouvez vous promener à Singapour sans trouver un teh tarik (littéralement « thé tiré »), un thé au lait caillé préparé à l’aide d’un grand filtre à thé en coton qui est « tiré » afin d’homogénéiser le mélange et de lui donner une consistance mousseuse.

Les origines de ce breuvage remontent à la fin de la seconde guerre mondiale, lorsque les immigrants musulmans d’Inde en développèrent le commerce auprès des ouvriers des plantations de caoutchouc de la péninsule malaise. Sa préparation constitue un véritable spectacle et fait même l’objet de compétitions où les participants rivalisent de dextérité.

tea

Chez TWG Tea, nous comprenons toute l’importance du thé dans la culture singapourienne; c’est pourquoi nous puisons dans le riche héritage de ce haut lieu du commerce du thé. Nous élaborons et perfectionnons constamment de nouveaux mélanges de thé en nous inspirant des saveurs, rituels et traditions culturelles apportés par les nombreuses populations que l’île a accueillies.

L’une de ces créations est le Singapore Breakfast Tea: un mélange de thé vert et de thé noir agrémenté de gingembre, dont la saveur rappelle les anciennes routes des épices. Son goût est aussi riche que surprenant et laisse une sensation de douceur en bouche aussi enivrante que la sublime et mystérieuse île à laquelle il rend hommage.

On estime que 15 000 tasses de thé sont bues chaque seconde dans le monde et nous aimons à penser que chacune renferme un zeste de Singapour.

Les meilleures façons d'explorer

Ajouter à ma liste de voeux
Consultez votre liste de souhaits
Share
Advertisement